Menu Fermer
Voir et être vus

Voir et Être vu

Être vu en vélo, c'est vital.

Si l'éclairage est facultatif de jour, il est obligatoire en ville comme sur route la nuit, ou par visibilité réduite (brouillard, forte pluie, passage en tunnel). C'est une obligation prévue par le code de la route article R313 alinéas 4,5,18,19,20. Sur le vélo, c'est un éclairage et le catadioptre jaune ou blanc à l'avant et rouge à l'arrière, des réflecteurs de pédales, de roues.

Le feux arrière clignotant est de plus en plus toléré mais il ne doit pas éblouir le cycliste de derrière (orientation du feu). L'avoir de jour contribue a être mieux vu des automobilistes. L'éclairage avec frontale sur le casque n'est pas admis en France. Sur le cycliste, depuis 2008, le gilet jaune rétro-réfléchissant est obligatoire la nuit hors agglomération. Le porter de jour est un plus. Il peut être complété par des équipements divers : bracelets aux chevilles, chaussettes fluo, etc … De jour n' hésitez pas à porter des vêtements clairs et à faire des signes si vous avez le sentiment qu'un véhicule ne vous a pas vu, mais il est aussi important de voir. Je veux dire par là regarder autour de soi. Ce n'est pas tout d'avoir les yeux rivés sur son compteur ou son Garmin. Regarder la route, pour pouvoir anticiper les obstacles (trous, trotoirs) et ne pas donner un coup de guidon au dernier moment. Regarder autour de soi ses petits copains, pour ne pas les accrocher. Une meilleure sécurité passe aussi par l'appréciation de son environnement et ses pièges.

Voir et être vus
Sortie club : le Ventoux de nuit (photo Patrick)

Un dernier mot : attention au "C'est bon ..." aux traversées de carrefours surtout si on voit un véhicule au loin. Tout le monde n'a pas la même notion de distance et de vitesse du véhicule qui arrive surtout si il est en apparence encore loin. Tout le monde n'a pas la même réactivité pour traverser un carrefour. Celui qui crie "C'est bon ..." à ses camarades, ne sait pas forcement à quelle distance se trouve les autres et celui qui entend un vague "C'est bon ..." au loin ne sais pas forcement d'ou ça vient. Le "C'est bon ..." est peut-être  " bon "  pour les 4 ou 5 premiers. Après ... c'est moins sûr !         Alors ATTENTION

Jean Pierre

Posted in Sécurité

Laisser un commentaire