Menu Fermer
16èmes Olympiades des Sports Populaires 2019, à Aix-en-Provence

16èmes Olympiades des Sports Populaires 2019, à Aix-en-Provence

Proclamée région pilote pour le développement du sport sous forme douce à la portée de tous, notre territoire a été choisi par les délégués de 35 pays appartenant à la Fédération Internationale des Sports Populaires (IVV-FFSP) pour le déroulement des 16emes Olympiades.

16èmes Olympiades des Sports Populaires 2019, à Aix-en-Provence
16èmes Olympiades des Sports Populaires 2019, à Aix-en-Provence

Ces fédérations qui accueillent environ 20 millions de marcheurs et de cyclistes qui possèdent un passeport sportif sur lequel sont validé chacune de leurs participations représentent un potentiel important de touristes.

Toutes les activités programmées dans les différents pays sont pratiquées sans esprit de compétition, sans contrainte de temps et de classement, sans vainqueur ni vaincu, l’objectif étant de contribuer au maintien et à l’amélioration de la santé par la pratique d’un sport de loisir et de détente.

Le CSPA dans les Olympiades

16èmes Olympiades des Sports Populaires 2019, à Aix-en-Provence
Jean-Paul et sa protégée américaine devant le stand de notre partenaire BEE'S

Les 16èmes Olympiades Internationales IVV se sont donc déroulées à Aix en Provence, ville accueil, et son environnement du 15 au 19 octobre 2019 et notre participation était donc « incontournable », comme l’a précisé notre président Martial Montoya. Les secteurs d’activités (randonnée pédestre, vélo, VTT, marathon, natation, boules, danse, …), ont été éclatés sur le territoire par les organisateurs afin de répartir les retombées économiques. Les mairies concernées ont reçu des messages les prévenant de la manifestation.

16èmes Olympiades des Sports Populaires 2019, à Aix-en-Provence
Portique d’entrée du village olympique avenue Mozart avec la délégation de Corée du Sud

Les Olympiades IVV ont lieu tous les deux ans dans un pays et sur un continent différent ; c’est donc un événement qui ne reviendra en France que dans plusieurs dizaines d’années. Tous les participants ne pratiquent pas nécessairement d’activités physiques, mais accompagnent et privilégient le tourisme.

Le porteur de l’évènement est la Fédération Française de Sport Populaire dont le siège est à Strasbourg, le comité départemental 13 de la FFSP, accompagné par la ville d’Aix, l’office du Tourisme d’Aix, la Métropole AMP, la Fédération Française de Randonnée Pédestre, l’AEP et du CSPA pour la partie vélo.

L’objectif visé par le Pays d’Aix est de positionner internationalement et durablement ce territoire comme une destination privilégiée pour le public de l’IVV et rendre plus lisible son offre Loisirs de Pleine Nature (LPN).

Par la suite, les organismes de tourisme pourront ainsi s’appuyer sur les réseaux de parcours permanents favorisant ainsi le développement de la marche et du cyclotourisme soutenus par la Métropole CT.2 (Provence, Mines d’Energies et Tour du Pays d’Aix à vélo).

Tout ceci a été rendu possible grâce au bénévolat des organisateurs et des associations concernées sur place ainsi que des partenariats établis avec des sociétés locales.

Le rôle du CSPA

Le rôle du CSPA, par l’intermédiaire de Jean-Paul Joly et Alain Bernard, a donc consisté à organiser et encadrer l’activité cyclotourisme sur les 3 journées du 16, 17 et 18 octobre, sachant qu’au maximum une centaine de participants seraient présents sur les routes avec des départs gérés à leur convenance, évitant ainsi une concentration de cyclistes sur les routes.

Notre rôle a été de réaliser deux parcours "cyclo" à la portée des touristes et gérer la mise en place des points de contrôle/ravitaillement (Aix au village Olympique Av Mozart, Le Tholonet et Meyreuil), après la mise en place préalable du balisage sur les routes et pistes cyclables utilisées.

16èmes Olympiades des Sports Populaires 2019, à Aix-en-Provence
Table d’inscription au vélo du CSPA avec tous les éléments préparés pour faciliter le guidage des participants.

Un premier parcours de 15 km consistait à joindre Le Tholonet par la route Cézanne, puis retour sur Aix par Palette, alors que le second proposait de continuer par les villages de Beaurecueil, Chateauneuf-le-Rouge et Meyreuil sur une distance de 40 km à partir de tracés Openrunner et fiches de route. Le but de ces parcours étant de privilégier le Grand Site de la Sainte Victoire, un « Walk Book » fourni à l’avance, y indiquant toutes les particularités paysagères, historiques et touristiques.

Une planification des présences des bénévoles du CSPA sur les points de contrôle a été réalisée à partir d’un sondage « Doodle » envoyé à l’ensemble des membres du club avec lettre d’information du président.

16èmes Olympiades des Sports Populaires 2019, à Aix-en-Provence
La salle d’accueil des marcheurs et cyclos au village olympique

Une vingtaine de membres se sont déclarés volontaires et a permis une répartition équilibrée sur les points d’accueil envisagés, les ravitaillements des randonneurs et des bénévoles du CSPA étant réalisés par la FFSP.

Conclusion

  • Le CSPA ne pouvait pas être absent d’une telle manifestation d’autant plus que notre fédération d’appartenance intègre l’activité de tourisme dans sa vocation première et pour cela il faut remercier l’ensemble des personnes du club qui se sont impliqués faire en sorte que des touristes venu du monde entier puissent apprécier notre belle région.
16èmes Olympiades des Sports Populaires 2019, à Aix-en-Provence
Arnaud en poste au point de ravitaillement du plan de Meyreuil
  • L’implication dans l’organisation de cette manifestation depuis sa phase préparatoire il y a presque un an, à sa mise en place réelle, nous a permis de mesurer, peut-être, à une autre échelle que celle correspondant à nos propres organisations, toute la complexité d’un tel projet, aussi bien au niveau de la logistique que des contraintes administratives.
  • La particularité du dossier français était que les épreuves se déroulaient sur plusieurs sites différents : Aix en Provence, la chaîne des Côtes allant de Lambesc à La Roque d’Anthéron, le piémont de Sainte Victoire et les calanques de Cassis et Marseille, tout ceci ayant nécessité une grosse organisation des transports par bus.
  • Lors de nos accueils au départ des parcours on a pu voir qu’une partie des personnes concernées par le Vélo ou le VTT utilisait le logiciel VISORANDO, qui fonctionne à partir de fichiers GPX (l’équivalent d’Openrunner) et qui est préconisé par IVV et la FFSP.
  • Nota : J’attends une réponse de la Métropole pour savoir si elle a réalisé un petit film sur les Olympiades.

Alain BERNARD

Posted in Vie du club

1 Comment

Laisser un commentaire