Menu Fermer
Home Trainer sur balcon : un sport de confiné

Le Club des confinés

Qu’avez-vous fait pendant le confinement ? … Bizarre ce temps qui s’arrête et ce virus qui court partout. Nous étions devant une situation inédite, absurde, incroyable, … un pays totalement à l’arrêt. Un combat digne du PSG contre l’OM avec ce débat de spécialistes : Paris contre Marseille. Pendant que le gouvernement bafouillait, que les spécialistes se contredisaient, je me demandais que faire pour remplacer mes belles sorties à vélo ?

Cercle de confinement de 1 km de rayon
Un 1 km de rayon ça fait sur Openrunner 6,271 km ... Finalement bien peu pour tourner dans le quartier.

J’ai tracé sur Openrunner à l’aide d’une petite combine le cercle ayant pour rayon mon kilomètre autorisé. Sur la carte ça fait peut de surface pour nous cyclistes, habitués aux grands horizons. Et si je m’évadais dans la nature avec mon gravel … Pas possible : la maréchaussée, dans les Alpilles, débusquait en moto tout-terrain ceux qui s’étaient égayés sur les pistes. Les hélicos tournaient dans le ciel de nos massifs. Le Président avait dit c’est « la guerre » alors, bien sagement, j’ai dépoussiéré mon home trainer. Il était là depuis 3 ans, rangé dans un coin de ma terrasse. Allait-il fonctionner encore ?

Home Trainer sur balcon : un sport de confiné
Installation, mon vélo vintage fera l'affaire.

Pas question d’installer sur ce matériel un peu daté mon superbe gravel, ayant un entre-axe de 142, et surtout un axe traversant à l’arrière. Ma monture sera donc mon « vintage » Bernard Carré 70’s qui lui est parfaitement compatible avec la machine de torture.

Home Trainer sur balcon : un sport de confiné
Première difficulté : il faut grimper sur la selle

C’est parti : je serre dans la mâchoire le serrage « quick release » autrement dit le « serrage Campagnolo » (vu l’âge du vélo) de la roue arrière, je cale la roue avant dans le sabot de maintien et me voila prêt à faire tourner les jambes. Première difficulté : il faut grimper sur la selle. En effet, posé ainsi le vélo est rehaussé et il est impossible de le pencher pour le chevaucher. Un petit marchepied fera l’affaire, pour que je puisse poser mes fesses sur la selle en cuir Idéale « rodée main », qui est presque aussi vieille que moi.

Je glisse mes pieds dans les « cales pieds », et oui vous avez bien entendu. Vu la moyenne d’âge du club je pense que vous savez tous ce que c’est ! … Mes chaussures en cuir à la semelle plate, se positionnent, je tire un peu sur la courroie en cuir et hop.

Le rouleau à inertie est censé freiner la roue arrière en s’appuyant sur le pneu comme le ferait une dynamo. Dommage que ce home-trainer n’est pas relié à un système de production de courant, car pendant ce confinement à raison d’une heure par jour j’aurais pu alléger ma facture EDF. Le rouleau freine donc la roue, mais très vite je passe le 52 dents et je mets le 17 à l’arrière.

Home Trainer sur balcon : un sport de confiné
Un regard sur la Sainte-Victoire

De mon balcon en tournant la tête à gauche je vois, entre deux immeubles, la Sainte-Victoire en face, au sud, le vois la cheminée de Gardanne et le Pilon du Roi. Je donnerais cher pour être là-bas sur mes DFCI préférées.

Malgré le moelleux de ma selle, une heure le cul vissé c’est pas terrible. Sur route on change plus souvent de position. Sur un home-trainer le temps est long et le paysage ne varie pas. Autrement dit : c’est chiant … Alors , pour passer le temps j’appelle les copains, mes contacts vélos pour des articles en cours, … Par moment je ferme les yeux et j’essaie de repenser à nos belles petites routes. Mince le confinement est prolongé, … je permute alors le home-trainer pour avoir la Sainte-Victoire à ma droite : ça me donne l’impression d’en avoir fait le tour. Manque de chance je n’ai pas bougé.

Home Trainer sur balcon : un sport de confiné
Il faut s'hydrater

Certains copains plus techno-branchés que moi sont passés à Zwift … Je vois que certains d’entre vous écarquillent les yeux ! … Non, non, … ils ne font pas leur ménage avec un balai à poussières : il convient de faire la différence entre Zwift et Swiffer. Zwift c’est une espèce de jeu vidéo cycliste qui vous permet de rouler partout en restant chez vous. C’est dingue … Vous sentez à la pédale que la route s’élève, vous devez adapter votre braquet le profil du parcours choisi est directement envoyé à votre home trainer qui va durcir le pédalage.

Loin de cette techno mon seul apport high tech sera celui de mon cardio au poignet et je vais rarement dépasser les 100 pulses … « Comment tu ne fais pas des blocs ? », me disent certains copains, plus branchés performance. « Non surtout pas ! » … je réponds «  en ce moment je n’ai pas envie d’aller faire un tour au bloc … », je laisse la place volontiers aux vrais malades, moi je ne souffre que d’une addiction au vélo contrariée par le Covid-19 et finalement ça se soigne très bien en pédalant sur place.

Posted in Vie du club

Laisser un commentaire